Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

 

 Management en tunisie

Aller en bas 
AuteurMessage
firas
Elève
Elève
firas


Masculin Nombre de messages : 175
Age : 36
Localisation : tunis
Date d'inscription : 21/08/2007

Management en tunisie Empty
MessageSujet: Management en tunisie   Management en tunisie Icon_minitimeSam 15 Sep - 15:04

Etude de marché
Huit conseils
L'étape la plus à même de vous induire en erreur lors de la création de votre entreprise est l'étape de l'étude de marché. Ici nous vous proposons 8 conseils pour faire votre étude de marché avec plus de chances de la valoriser pour votre réussite.

Participez activement au processus:
Même si vous avez les moyens de payer quelqu'un pour effectuer une partie des recherches, il vaut toujours mieux en faire une partie vous-même. En interrogeant et en observant des clients potentiels, vous glanerez des informations cruciales sur leur comportement qui vous aideront à affiner et à mieux vendre votre concept, aussi bien au client qu'aux éventuelles sources de financement.
Accordez davantage d'importance à la qualité plutôt qu'à la quantité d'études.
Il convient évidemment d'interroger un nombre suffisant de personnes sur le produit et les idées du marché. Toutefois, ne limitez pas votre réflexion aux personnes interrogées, mais posez-vous également des questions sur la qualité de l'information recueillie.
Soyez préparé et faites preuve d'ouverture d'esprit lorsque vous entreprenez des études de marché.
Soyez toujours précis quant aux données à collecter et aux personnes que vous souhaitez interroger. En même temps, soyez prêt à changer de techniques (par exemple passer des enquêtes au sens large aux groupes ciblés) et à faire participer de nouvelles personnes. L'enquête est un processus d'apprentissage. Vous obtiendrez peut-être des informations qui vous orienteront dans des directions différentes et vers d'autres sources. Suivez votre instinct et soyez prêt à sonder et à expérimenter selon les besoins.
Utilisez une approche itérative.
Vous devez prévoir d'aller à l'extérieur, de recueillir des informations, de rentrer et de réfléchir, puis de recommencer. Le processus d'évaluation ne doit pas être perçu comme une procédure isolée qui vous fournit un « oui » ou un « non ». La réflexion sur ce que vous apprenez est essentielle.
Même lorsque les réponses fournies confirment vos attentes, n'en laissez rien paraître.
Les entrepreneurs n'arrivent pas toujours à se contenter de tester leurs idées auprès de clients potentiels, sans les vendre. Votre but est d'obtenir une évaluation objective. Si les personnes interrogées ont l'impression que votre motivation première est de les convaincre du bien-fondé de vos idées, votre évaluation n'aura aucune valeur : vous obtiendrez probablement des résultats positifs, mais qui ne seront pas significatifs.
Soyez prêt à modifier le produit ou le service.
Il ne faut pas essayer de vendre vos idées, parce que vous devez aussi être prêt à modifier votre produit ou service. Testez différentes combinaisons de caractéristiques sur le marché. Le processus itératif concerne en partie le fait qu'il faudra peut-être que vous modifiiez le produit ou le service au cours de l'étude de marché et de l'évaluation.
Ne soyez pas frustré par le manque de données.
Vous rassemblez des informations pour compléter un puzzle. Vous trouverez rarement des données qui ont trait directement à l'évaluation de nouvelles opportunités de marché. Au bout du compte, vous voulez vous assurer que vous avez à peu près raison et que vos marges en cas d'erreur sont suffisamment confortables pour couvrir une prévision légèrement erronée.
Comprenez que vous continuerez à apprendre après le lancement du produit.
Le processus de présentation du produit sur le marché est en lui-même l'occasion d'évaluer un créneau. Vous devez préparer des méthodes de collecte d'information concernant le lancement afin de faire des ajustements rapides qui maximiseront vos chances de réussite.
Revenir en haut Aller en bas
firas
Elève
Elève
firas


Masculin Nombre de messages : 175
Age : 36
Localisation : tunis
Date d'inscription : 21/08/2007

Management en tunisie Empty
MessageSujet: Re: Management en tunisie   Management en tunisie Icon_minitimeLun 17 Sep - 18:32

7 tactiques pour les créateurs d’entreprises(pour soigner leurs images)
Tout est fait en Tunisie pour créer « La Job » comme le dirait un québécois ! Et la solution de prédilection qui est appliquée en Tunisie est sans hésitation : l’initiation des jeunes et la création des petites et moyennes entreprises PME. Cette stratégie rencontre, en l’occurrence, un franc succès. Les jeunes sont de plus en plus séduits par les mécanismes mis à leur disposition pour s’initier et s’immerger dans ce modèle économique. Un choix qui pourrait générer, outre des postes d’emploi, une tendance vers l’isolation et la solitude. Etre son propre patron, même dans le cadre d’une activité très relationnelle, ne doit pas priver les jeunes entrepreneurs tunisiens des occasions de nouer des contacts, au moins, pour se ressourcer ou tout simplement décompresser.

En démarrage d’activité

Tactique 1 : ne pas rester seule
S’imposer une discipline personnelle n’est pas si évident que ça. Faire le choix d’installer son bureau à la maison peut s’avérer néfaste en matière de règlements et de séparation entre lieu de travail et de vie privée. On peut aller très vite à la dérive. Il faut s’éloigner des états d’âme taciturnes qui défavorisent la productivité. Et si possible faire une petite marche à pied jusqu’au travail, histoire de changer d’air et de laisser sa peau absorber un peu de soleil ! Ce qui ne nuirait pas au moral. S’installer avec un coloc de travail pour se créer une ambiance de travail sollicite parfois la création d’une atmosphère motivante entre colocataires ou partenaires.

Tactique 2 : se brancher sur son environnement
On se passe le mot, créer votre réseau professionnel est la clé de voûte de toute réussite. Communiquer avec son environnement n’est plus un luxe. C’est à la base de la stratégie des entreprises nouvelles et surtout celles des précurseurs.
Que vous soyez professionnel et compétent des pieds à la racine des cheveux, ne doit pas vous inciter à vous isoler et vous détacher des experts et des conseillers.
Vous pourriez réexaminer votre stratégie de temps en temps avec l’aide des conseillers des chambres de commerce et de l’industrie. Vous rendre aux pépinières d’entreprise pour vous mettre à jour, à l’occasion d’un séminaire, d’une table ronde ou à l’occasion d’une alerte d’un de vos contacts. Tout ca est toujours profitable.
Vous pourrez solliciter l’aide des organismes de formation professionnelle. Vous aiguiller sur les nouveautés et profiter des innovations présentées en exclusivité lors des forums et des séminaires ou lors des stands technologiques.
S’abonner aux lettres d’information peut, de même, vous garantir de rester branché sur votre environnement professionnel.

En « vitesse de croisière »

Tactique 3 : « Jamais sans mon coach ! »
Une devise qui paie, « Entreprendre, c’est aussi une découverte et un travail constant sur soi »
Un coach, ca peut être une personne de votre entourage ; un partenaire, un conseiller professionnel, quelqu’un qui vous écoute et vous réoriente ou bien vous aide à défaire les nœuds d’une situation conflictuelle.
Ça peut même être un concurrent qui vous motive pour parvenir à dominer une baisse de tonus ou un passage à vide.

Tactique 4 : concevoir une coopération commerciale de longue durée.
Lors de vos missions effectuées avec d’autres collaborateurs. Pensez toujours au-delà ; pensez avenir. Construisez une coopération commerciale de longue durée. Et cultivez ces relations en ne les laissant pas s’affaiblir si l’occasion de faire des affaires ne se présente pas tout de suite.
Il ya aussi une autre règle d’or, arranger vous pour cultiver votre réseau de partenaires. Chaque opportunité de collaboration avec un partenaire tiers, peut s’avérer une ouverture vers d’autres possibilités de nouer des relations d’affaires de longue durée.
Il s’agit de fidéliser, non seulement vos clients, mais vos partenaires, car ils vous solliciteront dès qu’ils en auront l’occasion.

Pour des points d’attache réguliers

Tactique 5 : fréquenter des « communautés plaisirs »
Un entrepreneur et, surtout, un jeune, se heurte à la charge de travail et de vigilance considérable qu’il faut déployer afin de mettre les assises de son projet et assurer sa réussite et sa continuité. Mais bientôt, arrivent le stress, la tension et l’éreintement.
Ordre du jour : se ressourcer ! Retrouvez l’environnement qui dilue votre tension et qui vous détend. Les jeunes tunisiens ne manquent pas d’initiatives qui peuvent servir à cette fin.
Si vous êtes fan de sport, retrouvez votre équipe des jeunes du quartier. Ou fréquentez une salle de sport. Notre dicton ne l’a-t-il pas énoncé : un esprit sain est dans un corps sain.
Les autres activités de détente ne manquent pas : clubs d’échecs pour les adeptes des haltères mentales et clubs de cinéma ou les soirées culturelles pour les plus spirituels.
Même prendre un café avec des collègues ou un déjeuner d’affaires avec des collaborateurs peut s’avérer plus rentable qu’une simple détente. Poser une autre pierre à la base de votre édifice relationnel et permettre à votre stress de partir en fumée.

Pour une convivialité spontanée

Tactique 6 : travail à distance mais qui rapproche
Parfois, « la job », nous coince dans notre coin au milieu d’un désert de solitude, quand même surpeuplé de collaborateurs ou de collègues. Ceci bien entendu au sens figuratif.
En outre, en Tunisie, vous pourriez vous laisser tenter par les incitations et les primes et ainsi installer votre projet dans une zone de développement rural.
Mais pas de panique, dans un cas ou l’autre, il y a toujours la possibilité de tisser ses toiles de relations professionnelles et personnelles sur le réseau des réseaux.
Offrez vous des escapades de délire de temps en temps sur le web. Construisez vous une communauté qui possède les mêmes centres d’intérêt que vous grâce aux blogs.
Pour ne pas faire chou blanc lorsque vous aurez besoin de collaborateurs ou dans votre prospection de clientèle, ayez recours aux sites de réseautage.
En un mot : Communauté virtuelle. Vos contacts, clients, partenaires et correspondants du monde entier, via Internet, sont plus proches que jamais.

Tactique 7 : Aller se faire voir !
A garder pour la fin : prendre la parole en public dans des salons, des colloques ou rédiger des articles dans des magazines professionnels.
C’est l’ultime tactique pour sortir de sa solitude d’entrepreneur !
Sur Tunisie affaire, nous publions, sous la rubrique des manifestations, la liste exhaustive des colloques, tables rondes et séminaires en la tenant à jour.
Exprimez-vous lors de ces occasions ou organisez-en vous-même. Le bénéfice de ces rencontres avec vos clients et partenaires est du domaine du travail sur soi ajouté à la valeur et la qualité des thèmes abordés.
N’oubliez pas de profiter de l’occasion pour étoffer votre carnet ressources !
Revenir en haut Aller en bas
 
Management en tunisie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Business :: Business & Management-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser